samedi 22 février 2014

Juste pour le plaisir

Et parce que j'ai envie d'un peu partager avec les autres. (Trois semaines de quasi isolement, ça laisse des traces. ^^;)


Un petit extrait  brut de brut de décoffrage du 3ème épisode de Proie Dunoir qui pourrait se résumer par "Proie Dunoir : psychanalyste pour fantômes traumatisés" !


"— Oscar ?

Ma voix le tire de la transe paniquée dans laquelle il menace de plonger. Je me force à imiter Lucrèce, elle ne fait pas peur aux gens, elle.

— Nous sommes là pour vous aider.

Lise entre dans mon champ de vision. Il ne la voit pas. Ils ne sont donc pas de la même nature ?

— Il va me remarquer dans un petit moment. Je vais l’aider à stabiliser son état. Il répondra à tes questions puis je l’accompagnerai là où il doit aller.

Je hoche à peine la tête. Message reçu. Les traits de la gamine prennent une expression peinée, trop âgée pour son âge réel. Qu’est-elle devenue en réalité ? Bon, Oscar attend en clignant des yeux, je me poserai des questions existentielles plus tard. Le bonhomme regarde maintenant Lise comme s’il s’agissait de l’apparition de la Vierge en personne. Ok, je ne veux pas savoir comment il la perçoit ! Elle lui pose la main sur l’épaule, lui sourit. Quelque chose doit passer entre eux mais je ne vois pas quoi. Résultat : il se détend, arbore une mine béate. Encore mieux que du Prozac, cette fille ! Il est temps de me remettre au boulot :

— Avez-vous des enfants ?

— Des quoi ?

— Des mini-vous. Vous savez bien, deux bras, deux jambes, une bouche pour brailler. Ça bouffe, ça chie… Des enfants quoi !"
 

Proie... égale à elle-même ! La gentille, la délicatesse et la douceur incarnées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Maître Corbeau...

... est revenu en Belgique ! Enfin, je pense bien que c'est un corbeau, je n'avais pas mes lunettes... En tout cas, il est dr...