mercredi 12 novembre 2014

Nano (2)

On continue... Gogogo ! J'ai un très mauvais rendement alors quand ça avance bien, faut en profiter !

Un peu de Proie Dunoir après le Chant de la Malombre (oui, cette fois, je varie les plaisirs ! ^^) :

Où Proie a récupéré un miroir et reçoit de la visite...



Jack me manque.
Mais ce n’est pas en me morfondant que je me sentirai mieux. Du coup, je me plante devant mon cadeau et m’observe pensivement. Alors… à boire ou à manger ? Bonne question…
— Miroir… Mon beau miroir…
On frappe à ma porte avant que je ne termine ma phrase. Un vieux plaid jeté par-dessus fera l’affaire au cas où il lui viendrait l’idée saugrenue de… heu… je ne sais pas quoi mais un truc moche probablement.
— Quoi ?
Sur le seuil, Cecil sourcille quelque peu devant mon accueil plutôt abrupt. Je croise les bras devant moi, ne le laisse pas entrer (et puis quoi encore ?).
— Vous accueillez tous vos visiteurs de cette manière ? demande-t-il.
— Seulement ceux que je n’ai pas invité.



Voilà, voilà... Proie égale à elle-même. Toute en gentillesse, délicatesse... hum... Je ne suis pas sûre d'écrire beaucoup cette semaine mais je vais me remettre à quelques phrases tous les jours.

4 commentaires:

  1. "Toute en gentillesse, délicatesse..." bah, en même temps, elle n'a pas tort...
    J'adore cet extrait, il est extra ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Proie, quoi ! ^^

      Contente qu'il te plaise, j'ai eu un peu peur de ne pas réussir à retrouver le caractère de Proie en reprenant l'histoire mais il me revient très facilement au bout des doigts... ^^;;;

      Supprimer
    2. Il y a des "voix", comme ça, c'est à croire qu'on les a dans la peau...

      Supprimer
    3. Y a un peu de ça, en effet ! :) (Et Proie a une "voix" un peu particulière, faut bien l'admettre...)

      Supprimer

Sous l'Ombre des Ténèbres

"L’astroport grouille de monde. Accoudés à une rambarde, Sol et Reevi regardent la multitude bariolée passer en dessous d’eux. — Alors...