samedi 19 décembre 2015

SW VII (Attention, spoilers inside !)

C'est plutôt rare que je donne mon avis sur un film mais, cette fois, je le ferai. Attention : spoilers inside !

Vous êtes prévenus !


Star Wars pour moi, ce sera toujours Un nouvel espoir, L'Empire contre-attaque et le Retour du Jedi. Vous dire que je n'ai pas apprécié la trilogie suivante reviendrait à prétendre que la drache nationale du 21 juillet est une légère bruine. De bonnes idées noyées dans un pompage de la précédente trilogie et une série toute plate ! En dehors du dernier film qui sort un peu du lot (et de la bouille d'Anakin enfant), j'avoue que je n'ai pas du tout été emballée et même plutôt déçue par cette préquelle. 

Rhhoo ! 'tit chou !


Du coup, quand on a annoncé que Disney rachetait la licence Star Wars, je n'ai pas crié au scandale comme beaucoup. Très franchement, Disney, c'est aussi Pirates des Caraïbes. Je n'ai vu que le un mais je l'avais trouvé très chouette et je me suis dit : pourquoi pas ? Après le massacre de la seconde trilogie (celle avec Anakin, donc, dans mon esprit) par Lucas, j'étais tout à fait disposée à donner sa chance à quelqu'un d'autre.

Respire, chéri ! Ça va bien se passer...

Et...
Eh bien, je suis allée voir SWVII hier au cinéma, avec mon mari et les gremlins. Et... je n'ai pas regretté !

Attention, Alerte Spoilers à partir de maintenant !

Vous êtes prévenus !

Toujours là ?
Allez ! On continue ! :)
J'ai retrouvé la magie de mes premiers Star Wars : BB8 est excellent, les acteurs attachants. J'ai beaucoup aimé le personnage de Finn, le Storm Trooper déserteur qui a la foi... heu la force en lui sans le savoir ! Un personnage très humain, avec ses défauts, ses qualités. J'ai aussi a-do-ré Rey ! 

Steuplé, Steuplé ! Adopte-moi !


Son côté à la fois badass (la scène où Finn se précipite à sa rescousse et se rend compte en arrivant à quelques mètres que la bagarre est déjà terminé et où la jeune fille en détresse en question lui met la patée) et fragile (la scène dans l'auberge de je-ne-sais-plus-son-nom-mais-elle-voit-tout-entend-tout-et-connaît-la-force ! notamment), la rendent vraiment attachante. Et quand elle se fait enlever (et, là, c'est une étape importante pour son évolution personnelle et pas une occasion pour le héros de la secourir !!!), elle se libère toute seule comme une grande avant que l'équipe de secours ne parvienne jusqu'à elle. Rien que pour ça, elle mérite toute notre considération.

De plus, pendant toute la première partie du film, on retrouve l'ambiance des premiers Star Wars, avec les costumes et l'humour... Ah l'humour ! J'ai éclaté plusieurs fois de rire lors de la séance, rapport aux blagues, aux clin d’œil ! Ça se sentait que les acteurs s'amusaient aussi et je trouve que le réalisateur et les acteurs ont réussi une véritable prouesse. On sentait une véritable alchimie, une complicité (principalement entre Rey et Finn) qui ressortait à l'écran.

Et puis... Han revient !!! Avec Chewie !

— Chewie ! Nous sommes à la maison !

C'est pareil pour nous, Han ! Nous aussi, nous sommes un peu rentrés à la maison en te voyant ! (Au fait, chers doubleurs : c'est Han, pas Yann. Avec un H comme dans 'je vais te mettre ma Hache dans la tronche !' et pas un Y comme dans 'Y a-t-il un Yack dans le coin ?')

Bref, une première partie de film avec rien que du positif ou presque. Je trouve que le personnage de Poe (j'avais compris Po et, pendant tout le film, je me suis demandé s'il fallait y voir une référence à Kung-Fu Panda !), le pilote, est sous exploité. J'ai beaucoup aimé son amitié avec Finn et puis, paf, pendant les trois quart du film on ne le voit plus. Il réapparaît sans explications valables (celle donnée sonne quand même un peu le "oups, je l'avais oublié, celui-là... vite, une soluce !") et c'est dommage parce que ça m'a un peu dérangée.

A partir des trois quart, le film prend quand même un gros coup de mou. C'est d'ailleurs à ce moment que Tigrette a fini par s'endormir (en même temps, le film a commencé à 20h, l'heure où, d'habitude, elle est déjà au lit et dans les bras de Morphée !). J'ai trouvé que Ben, en dehors de son côté shakespearien (rapport à Hamlet et au crâne de son (grand)-père)était plutôt mollasson dans son rôle de méchant. Je n'ai pas ressenti de véritable frisson. Quant à son mentor en Force obscure, je n'ai même pas retenu son nom ! (Schmick ? Schmoll ? Du Schmoll ???)

To be or not to be...


Puis, Finn va secourir Rey (qui s'est déjà secourue toute seule comme une grande !) et, là, ça repart comme en quarante (OK... comme en septante !). On retrouve un peu de vigueur. On crie (ATTENTION SPOILERS !) "Noooon !" quand Han meurt. J'ai lu dans d'autres articles que sa mort était inutile, etc. Je ne suis pas tout à fait d'accord. Elle illustre la victoire du côté obscur de la Force sur Ben à ce moment-là de la trilogie. Malgré l'attrait du bien qui le tiraille, il tue son père (qui essaie malgré tout de le ramener... c'est son gosse, quoi ! ça peut se comprendre, quand même !) et se remet à son maître. Pour les autres films, je suppose qu'on verra davantage le combat qui se joue en lui. Quand il dit à son père qu'il se sent coupé en deux, je suis certaine qu'il ne bluffait pas (il aurait déjà pu tuer vingt fois Han Solo dans les minutes qui précèdent le drame ! Pour moi, la mort de Han est symbolique (et tragique, nous sommes d'accord !)).

Le combat final entre Rey et Ben est vraiment chouette, j'ai retrouvé la complicité entre Finn et Rey. Ben s'est révélé un peu moins fadasse (et en plus, il se retrouve maintenant avec une cicatrice très badass !).

Résultat ? SWVII est un film qui se regarde avec un grand plaisir et, s'il y a des faiblesses scénaristiques et un côté un peu trop facile (et, à mon sens, une scène finale de trop), elles sont rattrapées par les plus du films. Des acteurs au top (sauf celui de Ben), une complicité et une joie de jouer qui transparaissent à l'écran, de l'humour qui fait mouche, un bon rythme (la plupart du temps) et des clins d’œil savoureux.

Dans les prochains films, j'espère que le niveau restera le même et que le réalisateur pourra rattraper les quelques erreurs commises (coup de mou, facilités scénaristiques, méchants trop mollassons) et encore améliorer la trilogie. Bref, j'ai hâte de voir la suite et j'espère que l'amitié de Poe et Finn sera un peu plus mise en avant et que la complicité Rey/Finn sera toujours aussi présente !



Bref... voilà ! Je vous avais prévenu qu'il y allait y avoir des spoilers ! En attentant, que la Force soit avec vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Citadelle de Namur

Petit point rendez-vous, les zaminches. Je serai le samedi 7/7 aux médiévales de Namur avec Séma Editions. Il paraît qu'on sera tout p...