dimanche 21 décembre 2014

L'Arche (1)

Voilà, j'ai commencé à écrire.

Je suis loin de la vitesse de croisière de Cécile mais je suis assez contente de moi !

Là, j'en suis à 2014 mots, j'ai entamé ma cinquième page. Cinq pages sur quatre heures, c'est une première pour moi ! Victoire, hihi ! Je suis dans les clous, je voulais essayer de faire 2000 mots par jours.

Bon, les trois prochains jours, je travaille donc mon rendement risque de s'en ressentir mais c'est encourageant. :)

Bon, je vous poste les premières lignes du roman. C'est du premier jet qui pique bien les yeux, vous êtes prévenus !

"— Ça commence, ils se réveillent !
— J’espère que ce sera plus intéressant que la dernière fois.
— Plus intéressant ? Il n’y avait pas eu de survivants !
— Justement… Je me suis ennuyé.
— Alors, essaie de ne pas tricher, cette fois-ci.
— …


Salle du Lac de Cristal : 300 concurrents


1


Le grondement s’estompe, le brouillard provoqué par la nuée retombe. Il ne reste plus rien du village ni des bois environnants. Juste des rochers et de la neige… Pas de survivants.
Juste lui. Le jeune garçon recroquevillé dans une crevasse. Il lutte pour regagner la surface. Pour vivre. Il ignore encore que ses petites sœurs, ses parents, ses amis… Tout le monde…
Tout le monde est mort.
Et c’est de sa faute.

Lan ouvrit les yeux dans un sursaut. Encore ce rêve ! Allongé sur une surface dure, il lui fallut un instant avant de réaliser qu’il ne se trouvait plus dans sa tente. Sa main droite était plongée dans de l’eau glacée et, déjà, sa vessie le tourmentait. Le jeune homme s’assit. Il n’avait mal nulle part, aucune blessure à répertorier. Par contre, aucune idée de l’endroit où il se trouvait… Comment avait-il atterri dans cette salle souterraine ? Autour de lui, des murmures et des exclamations étonnées retentissaient. Apparemment, il n’était pas le seul à s’être retrouvé catapulté là sans aucune explication. Un lac s’étendait au milieu de l’endroit, l’illuminant d’une lueur glacée. Surnaturelle. Lan frissonna et recula alors que des vaguelettes venaient mouiller ses pieds. Le niveau montait-il ? Les autres personnes présentes s’étaient relevées et toutes n’étaient pas humaines. Certains possédaient une stature d’ogre, d’autre se révélaient hybrides. Une serane bondit sur un rocher non loin de lui pour mieux scruter la foule et la grotte. Prudemment, il recula derrière une colonne minérale. Dans les montagnes nordiques de son enfance, jamais il n’aurait imaginé rencontrer pareille créature. Bien plus tard, il n’avait croisé que peu de représentants de ce peuple étrange. Que des mâles. Le jeune homme risqua un coup d’œil à la jeune femme. Jusqu’à la taille, elle apparaissait comme une humaine à la peau sombre et aux cheveux retenus en une multitude de tresses serrées. Des stries noires parcouraient sa peau et ses petits seins étaient soutenus par deux bandes croisées de tissu rouge. Le reste de son corps était celui d’une tigresse. Massif et puissant.
— Où sommes-nous ?
— Qu’est-ce que je fais là ?
Les questions paniquées commençaient à fuser. Lan se posait les mêmes mais devinait que personne ici n’en possédait les réponses. Avec inquiétude, il remarqua que l’eau allait atteindre sa cachette. Elle montait avec régularité et déjà certains le remarquaient avec une panique croissante. Une jeune fille le dépassa, une épaisse tresse battant son dos au rythme de la marche. Elle avait raison, rester auprès du lac serait une erreur. Le nordique tourna le dos à la douce lumière qui en sortait et s’éloigna dans les ténèbres."


Je vous présente donc Lan, le nordique, et Kisha, la serane... Deux des personnages principaux. Les deux autres sont présentés dans la suite ainsi que ceux qui vont graviter autour d'eux...

Je viens de clôturer le premier niveau du labyrinthe. C'est maintenant que les choses sérieuses vont commencer !



4 commentaires:

  1. Hé bah il est mal barré, c'est le moins qu'on puisse dire... et faudra préciser ce qu'est une serane parce que j'ai pas la moindre idée de ce que peut bien être cette chose. En tout cas ce début est très prometteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... En effet... En fait, ils sont tous très mal barrés. La première hécatombe n'est pas loin...

      Heu pour la serane, je te refais un copier collé (2 lignes après qu'elle apparaisse !)

      "Dans les montagnes nordiques de son enfance, jamais il n’aurait imaginé rencontrer pareille créature. Bien plus tard, il n’avait croisé que peu de représentants de ce peuple étrange. Que des mâles. Le jeune homme risqua un coup d’œil à la jeune femme. Jusqu’à la taille, elle apparaissait comme une humaine à la peau sombre et aux cheveux retenus en une multitude de tresses serrées. Des stries noires parcouraient sa peau et ses petits seins étaient soutenus par deux bandes croisées de tissu rouge. Le reste de son corps était celui d’une tigresse. Massif et puissant."

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci ! Je vais essayer de continuer dans la même voie. ^^ (et je vais avoir besoin de bétaaa ! O.o)

      Supprimer

Gribouibouis d'octobre

Je voulais tenter l'inktober mais je n'ai pas trop eu le temps... Par contre, j'ai pu croquer l'Araignée, le chef mécano de ...